jan 27 2017

Pour une « laïcité d’intelligence » : le ministre de l’intérieur prend position

Le 25 janvier dernier, au Collège des Bernardins (Paris), le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a défendu une « laïcité d’intelligence ». Reprenant cette expression de Régis Debray, le ministre des cultes a jugé « difficile de comprendre la motivation des nouveaux comportements » confessionnels « si l’on ne se frotte pas à l’étude du fait religieux ». Il s’exprimait lors de la clôture de la troisième session nationale de l’Institut des hautes études du monde religieux (IHEMR), qui offre aux cadres français une formation innovante aux questions religieuses et laïques. Voir l’article

jan 23 2017

De plus en plus d’étudiants français étudient le fait religieux

« Des centaines d’étudiants intègrent chaque année des masters liés au fait religieux » constate cet article du Figaro.fr. Non sans insister sur une image violente du religieux, il donne la parole à certains de ces jeunes, qui suivent le cursus du master « religions et société » de l’université Bordeaux Montaigne. Voir l’article

jan 16 2017

Croire, s’engager, chercher : des verbes à conjuguer ensemble ?

« Le discours social met souvent en contraste croyants et incroyants. Pour moi, il s’agit d’une opposition factice… » avoue Jean Baubérot, l’un des plus grands spécialistes français de la laïcité. Une stimulante analyse des rapports faussement simples du « croire » et du « savoir » formulée à l’occasion de la sortie de l’ouvrage collectif Croire, s’engager, chercher. Autour de Jean Baubérot, du protestantisme à la laïcité, que lui ont offert une trentaine de personnalités le 12 janvier, en hommage à son parcours scientifique. Voir l’article

jan 13 2017

Quand Sciences po forme les cadres cultuels…

Baptisé « Emouna, l’amphi des religions », un nouveau programme de Sciences Po offre depuis quelques mois une formation continue unique en son genre aux ministres de différents cultes. Visant à renforcer leurs compétences, elle permet aussi de consolider leurs liens et connaissances mutuels, comme le montre ce reportage du « Parisien ». De quoi aider ces prêtres, imams, rabbins et laïcs engagés à assumer une juste place dans la laïcité et la culture françaises, au service d’un mieux vivre ensemble. Une expérience prometteuse où intervient – parmi de nombreux autres spécialistes – notre président Eric Vinson.
Voir l’article

jan 2 2017

Mal connue, la laïcité ? Oui, et même dans certains manuels scolaires…

Fin décembre dernier, l’Observatoire de la laïcité s’est ému des erreurs concernant la laïcité diffusés par un nouveau manuel d’histoire-géographie et enseignement moral et civique, destiné aux élèves de Terminale professionnelle. « La laïcité est une notion complexe mais constitutive de notre socle républicain. Son enseignement ne doit souffrir d’aucune confusion » a rappelé Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire, dans un courrier adressé à l’éditeur. Un exemple frappant du faible niveau général d’information sur la laïcité aujourd’hui, et des grands besoins en la matière, ne serait-ce que pour former les formateurs et éducateurs sur ce sujet (et a fortiori sur le fait religieux, encore plus méconnu).
Voir l’article

déc 6 2016

Bernard Cazeneuve : voir les religions « comme une ressource pour la citoyenneté »

Invité aux « Entretiens de Royaumont », le 2 décembre, pour évoquer les rapports entre « le croyant et le citoyen », le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve y a appelé à voir désormais les religions non plus comme « une menace pour la citoyenneté, mais comme une ressource ». Celui qui vient d’être nommé Premier ministre a aussi invité alors à « réenchanter la laïcité ». « Aujourd’hui, a-t-il ajouté, il me semble que chacune des grandes religions présentes en France s’efforce, à travers son message et à travers ses œuvres, “d’agir pour l’homme”. Elles contribuent ainsi à défendre plus particulièrement l’une des valeurs de notre devise nationale : la fraternité » Voir l’article

nov 30 2016

La laïcité en fête, à l’approche de sa « Journée nationale », le 9 décembre.

Depuis 2011, le 9 décembre – date anniversaire de la fameuse loi de 1905 – est la « journée nationale de la laïcité ». A travers de très nombreuses manifestations dans tout le pays, c’est l’occasion par excellence de rappeler au plus grand nombre ce qu’est la laïcité, et à quel point elle est précieuse… pour peu qu’on la comprenne et l’applique au mieux. Un exemple parmi d’autres : le Patronage laïque Jules Vallès (Paris, 15e), qui offre une très riche programmation entre le 30 novembre et le 13 décembre 2016. Conférences, expositions, tables rondes, salon du livre… Voir le programme

nov 28 2016

Comment parler de la religion ? Un débat organisé par l’Observatoire des Religions et de la Laïcité (Université de Bruxelles)

Après la lecture d’un texte du curé Meslier (philosophe athée du XVIIIe siècle), voici le huitième débat du festival bruxellois « La Religion dans la Cité ». Intitulé « Comment parler de la religion ? », il est organisé par ORELA (Observatoire des Religions et de la Laïcité), un projet du Centre Interdisciplinaire d’Etude des Religions et de la Laïcité (CIERL), l’un des centres de recherche et d’enseignement de l’Université de Bruxelles, en collaboration avec le journal « Le Soir » et la RTBF. Intervenants : Marie-Claire Follets (anthropologue du droit spécialisée sur la question des migrants), Guy Haarscher (philosophe du droit) et François De Smet (philosophe et scénariste, spécialisé sur la citoyenneté). Voir la video

nov 21 2016

Se former au fait religieux avec l’IHEMR

Jusqu’au 16 décembre 2016, il est possible de candidater pour devenir « auditeur » de la 4ème session nationale de l’Institut des Hautes Etudes du Monde Religieux (IHEMR). Apolitique et non-confessionnel, cet organisme à but non lucratif a été créé en 2013 pour former divers acteurs français au fait religieux et à la laïcité, sous l’égide de l’État et des responsables des cultes. En savoir plus

nov 14 2016

Guide pratique sur le fait religieux en entreprise : prendre conscience d’un tournant majeur ?

Lundi 7 novembre, le ministère du travail a publié un guide pratique sur le fait religieux en entreprise. Attendu, cet outil présente 39 réponses juridiques aux questions concrètes posées en la matière par salariés et employeurs. Surtout, il oblige à réfléchir à la possibilité d’introduire – depuis la « Loi travail », adoptée en août dernier – le « principe de neutralité » dans les entreprises privées, contrairement à la logique de la loi de 1905. Soit une évolution majeure de la compréhension et de l’application de la laïcité, aux yeux de certains juristes. Lire l’article : guide pratique
Lire l’article : neutralité